Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Alternance, les chemins de l'emploi CCI Grenoble

Recherche avancée
Espace entreprises

Vous êtes ici : Accueil IMT > Découvrir l'IMT > Les partenariats

Les partenariats

Institutionnels
 

Le Conseil Régional Rhône Alpes
La Région contribue au financement de l’établissement tant pour son fonctionnement que pour les investissements. La Région et l'Etat ont mis en place en juillet 2011 un Contrat d'objectifs et de moyens pour la modernisation et le développement de l'apprentissage. Les objectifs de ce Contrat sont notamment :
  • l'augmentation du nombre d'apprentis dans les cinq prochaines années pour arriver à environ 53 000 d'ici 2015
  • le développement du nombre et de la qualité des formations dispensées et de la qualité des conditions de vie des apprentis.

La politique du Conseil Régional en faveur de l'apprentissage met l'accent sur l'amélioration des conditions de formation et de vie des apprentis : la bourse d'équipement professionnel des jeunes (BEPJ) a été revalorisée depuis 2008 et un fonds de solidarité aux jeunes les plus en difficulté a également être créé dans les Centres de formation d'apprentis (CFA).

Les employeurs bénéficient d’aides de la Région. Grâce aux AEA (Aides aux Employeurs d'Apprentis), tout employeur de Rhône-Alpes, qui conclut un contrat d'apprentissage, perçoit une aide pouvant aller jusqu'à 3 000 euros. Afin d'inciter les petites entreprises à accueillir des apprentis, des bonifications sont également prévues pour les PME de moins de 20 salariés et pour les employeurs embauchant des apprentis préparant un diplôme de premier niveau de qualification.


L’Etat
L’IMT et ses écoles dépendent du Rectorat de l’Académie de Grenoble pour la partie pédagogique et l’organisation des examens des diplômes de l’Education Nationale (CAP, BP, MC, Bac professionnel, BTS). Les formateurs bénéficient d’une autorisation d’enseigner délivrée par les services du Rectorat (Délégué à l’Apprentissage et aux Enseignements Technologiques).

Par ailleurs, l’IMT et ses écoles ont bénéficié d’un appui financier aux investissements pour la construction de nouveaux bâtiments et la réhabilitation de l’hébergement dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir de l’Etat.

Enfin, la Direction de l’IMT travaille en lien étroit avec l’Unité territoriale de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi/ (DiRECCTE).


Les Missions locales
La CCI de Grenoble a signé une convention de partenariat avec les Missions Locales de Grenoble, Alpes Sud Isère, Sud Isère, Isère-Drac-Vercors, Saint Martin d’Hères et Grésivaudan afin de faciliter l’intégration des jeunes suivis dans des cursus en apprentissage. Les actions menées en commun vont de la mise en place de parrainages de jeunes, au job-dating et informations collectives spécifiques. La Direction de l’IMT est également administrateur de ces différentes Missions Locales.


Handicap et démarche H+

Le CFA s’est inscrit depuis de nombreuses années dans la démarche d’accueil de publics en difficultés en particulier ceux bénéficiant d’une reconnaissance en qualité de travailleurs Handicapés.
La démarche H+ nous permet de maintenir la dynamique de l’intégration de ce public.
Le CFA dispose de 5 référents répartis dans plusieurs secteurs.


Des conventions  sont signées chaque année avec des partenaires afin de faciliter l’intégration et la formation de ce public :
-    APF (Association des Paralysés de France) : avec l’ESAT Pré clou.
-    ITEP de Biviers (institut thérapeutique, éducatif  et pédagogique).
-    AFIPAIEM : avec les structures SFPA (service de formation professionnelle adaptée) et l’AFIPH Emploi compétences (Association familiale de l’Isère pour personnes Handicapées).

Les référents et les enseignants bénéficient des formations et journées d’échange organisés par le CRDI.

Des liens étroits avec le CAD (Centre d’Aide à Décision) de la CMAI permet la mise en place rapide des adaptations tant au CFA qu’en entreprise, grâce à des échanges avant l’entrée en formation, et des rencontres avec l’ensemble des acteurs de la formation de ces apprentis.

Des référents « relais » seront formés dès 2017 afin d’améliorer l’accueil et le suivi des apprenants TH dans tous les secteurs.

Entreprises

L’IMT et ses écoles ont une stratégie forte de création de partenariats avec les grandes entreprises. Au service du développement économique et géré par la CCI, il est logique que le CFA mette tout en œuvre pour permettre aux grandes entreprises de s’investir pleinement dans l’apprentissage à ses côtés.

Les partenariats peuvent se décliner et se définir sur les axes suivants :
  • Analyse des besoins et GPEC
  • Aide à la construction d’un plan pluriannuel de développement de l’apprentissage
  • Aide au positionnement d’apprentis (candidatures)
  • Organisation de job-dating
  • Organisation d’informations collectives (en cas de gros besoins de recrutement) et mise en relation avec les candidats
  • Implication de formateurs entreprises dans la pédagogie
  • Constitution de groupes dédiés (pour une enseigne)
  • Intégration de formateurs entreprises pour assurer tout ou partie des enseignements technologiques et professionnels
  • Ingénierie commune des formations à partir des référentiels et des besoins d’entreprise
  • Installation d’académie/campus d’entreprise sur le site
  • Co-construction de référentiels spécifiques
  • Transfert de savoir-faire.
L’IMT pratique ces partenariats depuis maintenant plus de 10 ans et sait parfaitement s’adapter aux différentes cultures d’entreprises. Les entreprises suivantes nous ont fait confiance pour la mise en place de partenariats d’envergure : Carrefour, La Poste, EDF, Orange, Veolia Environnement, Schneider Electric, Galeries Lafayette, Alstom, Becton et Dickinson...

Les partenariats avec les grandes entreprises permettent une utilisation plus stratégique de la taxe d’apprentissage dans une approche gagnant-gagnant. L’entreprise contribue au financement et au développement du CFA par le versement de la taxe. Le CFA intègre les besoins et la culture de l’entreprise dans sa pédagogie, tout en respectant le référentiel et en améliorant l’employabilité des jeunes apprenants.

Les branches professionnelles

Les branches professionnelles sont non seulement présentes de façon formelle dans le Conseil de perfectionnement du CFA, mais elles sont aussi interrogées régulièrement pour définir les besoins et construire le Projet d’Etablissement.

Cette démarche fait partie du quotidien des relations avec toutes les branches dont les métiers sont représentés à l’IMT, toutefois tous les 3 ans, les Présidents et Secrétaires Généraux des fédérations, syndicats et branches départementales ou régionales sont interrogés pour affiner les besoins et engager un travail prospectif.

L’IMT se doit d‘anticiper sur les besoins d’une profession. Entre le moment où celle-ci exprime le besoin et le moment où le jeune est compétent, diplômé et disponible sur le marché du travail, il se passe en moyenne 4 ans. Si ce travail d’anticipation ne se faisait pas sérieusement, le risque serait de former des jeunes gens à des qualifications obsolètes ou inutiles ou de le former trop tard et de mettre l’entreprise en déficit de recrutement (métier en tension).

L’IMT écoute « le marché » et propose à l’ouverture, des sections plébiscitées et soutenues par les secteurs et organisations professionnelles. L’interprofessionnel est aussi interrogé, notamment pour contribuer à l’évaluation des besoins sur les fonctions transversales (commerciales, assistanat, management) souvent peu analysés par les branches sectorielles.


Liens utiles entreprises

Nos lauréats


Rejoignez notre tribu


Bien dans mon metier

Web TV

 

Contactez un conseilller

Service Conseil Alternance : vos interlocuteurs
Vous cherchez des conseils pour votre future formation, nous vous accueillons et vous aidons dans votre orientation.

Adhérez au réseau