Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Alternance, les chemins de l'emploi

Recherche avancée
Espace entreprises

Vous êtes ici : Accueil IMT > Découvrir l'IMT > Le coin des éditos

La santé. Votre santé.

EDITO INSTANT IMT 8

« Le travail c’est la santé »… Titre bien connu d’une chanson humoristique écrite par Henri Salvadore et Maurice Pon en 1965. Je précise pour les plus jeunes que cette chanson était en fait un hymne à la paresse. Tel ne sera pas mon propos aujourd’hui.

A l’IMT, dès 2005, nous avons été destinataires des résultats d’une enquête sur la santé des apprentis dans l’établissement et l’état des lieux était assez alarmant.  Nous ne pensons pas que cela ne soit le cas qu’à l’IMT.  Nous sommes convaincus que les jeunes (16-25 ans) ne sont pas suffisamment attentifs et sensibilisés aux problèmes de santé et aux moyens de se préserver.  
 
A 16, 17 ou 18 ans, on pense généralement que les problèmes de santé ne touchent que « les vieux » et chacun pense pouvoir passer entre les gouttes.  La santé est pourtant un capital qu’il faut soigner tout au long de sa vie.  En d’autres termes, il ne faut pas attendre d’être malade pour se préoccuper de sa santé !!  
 
Nous savons que les jeunes, de manière générale, sont les plus nombreux à multiplier les comportements à risque : consommation d’alcool ; déficit de sommeil ; alimentation inadaptée ;  consommation de produits psychotropes voire de médicaments ; relations sexuelles non protégées ; visites très irrégulières chez le médecin de famille, le dentiste, l’ophtalmo ; pas de pratique régulière de sport ; excès et addiction, nuits entières devant un écran.  La liste n’est probablement pas exhaustive. Pour les apprentis, il faut rajouter à l’emploi du temps, le travail en entreprise, les cours et (pour certains) le stress des examens.   Certains pensent que cette accumulation de situations dangereuses fait partie du passage à l’âge adulte et que la prise de risque est propre à l’ado ou au jeune adulte.  « Il faut bien que jeunesse se passe. ».  

Je ne suis personnellement  pas du tout d’accord avec cette position, pour au moins deux raisons : 
1. parce que le cumul des situations énumérées ci-dessus peut vraiment faire un mélange explosif et conduire le jeune concerné à l’hôpital et 
2. parce que certains comportements peuvent avoir des conséquences irréversibles (troubles neurologiques ou psychologiques, maladies chroniques, virus, accidents de la route, addictions…).  

Il est évident que vous avez une responsabilité personnelle sur votre propre santé, mais vous pouvez aussi vous soucier de la santé des autres.  Un camarade de classe, un copain, votre petit(e) ami(e) peut avoir certains des comportements décrits.  Si vous le sentez en danger, n’hésitez pas à lui en parler, à proposer votre aide, à l’inciter à voir quelqu’un.  Les situations progressent vite et en l’espace de quelques mois une personne peut sombrer ou être sortie d’affaire.
 
A l’IMT nous multiplions les actions sur la santé : la malbouffe, le petit dej,  les relations filles garçons et des interventions sur "c'est quoi l'amour" (oui, ça fait aussi partie de la santé).  Nous continuerons dans cette voie juste pour que vous soyez concernés par votre santé et que nous vous ne sentiez pas invincibles.  Nous savons que si vous êtes en bonne santé et que vous n’abusez pas des bonnes choses (comme des mauvaises), vous vous sentirez mieux dans votre peau, dans votre vie, dans votre job et pour nous c’est important.   
 
Et n’oubliez pas que Sylvie Grégoire, votre infirmière est  là pour vous rencontrer quand vous avez un souci, bobo, blessure, coup de mou ou juste besoin d’échanger sur vos comportements, votre moral.  Elle saura vous conseiller et garder le secret.

Thomas Viron
Diecteur 
 




Formation et handicap

Liens utiles entreprises

Nos lauréats



Web TV

 

Adhérez au réseau


 
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité